Autres articles
Chercheur(s)

Luc Zimmer

Professeur des universités, praticien hospitalier et chercheur. Enseigne la neuropharmacologie et la psychopharmacologie à l’Université Claude-Bernard Lyon 1 (UCBL), a la responsabilité d’une plateforme d’imagerie (Cermep) aux Hospices civils de Lyon et dirige une équipe de recherche sur les biomarqueurs radiopharmaceutiques et neurochimiques (Bioran, LabEX PRIMES) au Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL).

Voir sa page
Laboratoire

Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL)

Le CNRL rassemble 14 équipes pluridisciplinaires appartenant à l’Inserm, au CNRS et à l’Université Lyon. Elles travaillent sur le substrat neuronal et moléculaire des fonctions cérébrales, des processus sensoriels et moteurs jusqu'à la cognition. L’objectif est de relier les différents niveaux de compréhension du cerveau et de renforcer les échanges entre avancées conceptuelles fondamentales et défis cliniques.

Voir son site
Autres articles
Autres articles
Autres articles
Autres articles
Autres articles
Chercheur(s)

Alice Gomez

Maître de conférences à l'Institut de sciences cognitives (ISC) Marc-Jeannerod et coresponsable du master Métiers de l’intervention auprès des élèves à besoins éducatifs particuliers à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation de Lyon l’Université Lyon 1. Domaines de recherche : développement cognitif, trouble de la coordination motrice (dyspraxie), cognition spatiale, mémoire épisodique, cognition numérique…

Voir sa page

Bernard Lété

Directeur du laboratoire d'étude des mécanismes cognitifs (LEMC). Responsable du master mention Psychologie et coresponsable du M2 Psychologie cognitive des apprentissages (avec Stéphanie Mazza). Domaines de recherche : apprentissage de la lecture, déficit dyslexique, développement du lexique…

Voir sa page
Autres articles
Chercheur(s)

Marie Claire Villeval

Directrice de recherche CNRS au sein du Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne et directrice de la plateforme GATE-Lab, spécialiste d’économie comportementale et expérimentale.

Voir sa page
Laboratoire

Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne (GATE LSE)

Le GATE LSE est une unité mixte de recherche (UMR 5824) rattachée au CNRS, aux universités Lyon 1, Lyon 2 et Saint-Etienne, ainsi qu’à l’ENS de Lyon. Le laboratoire mène des travaux relevant de l’économie théorique et de l’économie appliquée. Ils portent sur l’économie comportementale, la théorie des jeux et les choix collectifs, les politiques publiques et l’espace, la macroéconomie, la finance et l’histoire de l’analyse économique. Le GATE LSE possède une plateforme expérimentale de pointe, GATE-LAB, qui permet la réalisation d’une grande variété de protocoles expérimentaux.

Voir son site
Autres articles

Dans le cerveau d’un chercheur d’emploi

Aujourd’hui s’ouvrent à Lyon les 10e Journées de l’économie (JECO). Marie Claire Villeval, directrice de recherche CNRS au GATE Lyon-Saint-Etienne, spécialiste de l’économie comportementale, participe mercredi 8 novembre à la table ronde intitulée « Dans le cerveau d’un demandeur d’emploi ».

Le thème

Le succès de la recherche d’emploi dépend de l’état du marché du travail, du système d’indemnisation des transitions sur le marché et de l’effort de recherche des demandeurs d’emploi.

  • Quels sont les effets de la générosité du système d’indemnisation et des sanctions sur l’intensité de la recherche d’emploi ?
  • Comment les caractéristiques psychologiques et comportementales des demandeurs d’emploi (leur patience, leur attitude face au risque, leur sentiment de responsabilité) influencent-elles les démarches de recherche et leur chance de succès ?
  • Ces dimensions comportementales sont-elles prises en compte lors de l’élaboration des politiques d’indemnisation et dans les pratiques de recrutement des entreprises ?

Les participants

Hélène Cazalis, déléguée générale adjointe, Solidarités Nouvelles face au Chômage.
Valerie Leylde, vice-president Human Resources, Communication & Customer Excellence, Mérieux NutriSciences.
Odile Muller, responsable du département Aide à la décision, Direction des études et analyses, Unédic.
Marie Claire Villeval, directrice de Recherche CNRS, spécialiste de l’économie comportementale, GATE Lyon-Saint-Etienne.
André Zylberberg, directeur de recherche émérite au CNRS.

Pratique

Quand. Mercredi 8 novembre, de 14h à 15h30.
Où. Centre culturel Saint-Marc, 10 rue Sainte-Hélène 69002 Lyon.

JECO. Les Journées de l’économie fêtent leur dix ans. 7, 8 et 9 novembre 2017 à Lyon. Plus d’informations.

 

L’économie comportementale du marché du travail

Par Marie Claire Villeval

L'économie comportementale du marché du travail, Marie Claire Villeval (Presses de Sciences Po)Préjugés, croyances, aversion à la perte, sur-confiance en soi, sens de l’équité, goût du risque, compétitivité, etc. Que l’on soit employeur, employé ou en recherche d’emploi, une multitude de facteurs psychologiques et cognitifs guident nos choix et nos comportements sur le marché du travail.

La prise en compte des forces émotionnelles et psychologiques qui, à côté des incitations économiques et des institutions, affectent le fonctionnement de ce marché pourrait rendre plus efficaces les politiques de l’emploi.

C’est tout l’intérêt de l’approche proposée par l’économie comportementale : améliorer la compréhension des conduites de recherche d’emploi et de discrimination à l’embauche, mesurer les effets de sélection et d’incitation du niveau de rémunération sur la motivation, éclairer le rôle de la confiance dans la construction de contrats relationnels.

Presses de Sciences Po, 107 pages, 9 euros.

 

Chercheur(s)

Cyril Couffe

Docteur en psychologie cognitive, Cyril Couffe est Webmaster et Community Manager du site Cortex Mag. Il est également chercheur associé à la Chaire « Talents de la transformation digitale », à Grenoble Ecole de Management. Il s'intéresse en particulier à la cognition des salariés en entreprises et à celle des entrepreneurs.

Voir sa page
Autres articles
Chercheur(s)

Svetlana Pinet

Chercheure en neurosciences cognitives à l’université Johns-Hopkins de Baltimore (Etats-Unis), spécialiste du langage écrit.

Voir sa page

Eddy Cavalli

Enseignant-chercheur en psychologie et sciences cognitives à l'université Lyon 2, membre de l'équipe Apprentissage, développement et troubles du langage au sein du laboratoire d'Etude des mécanismes cognitifs (Labex CORTEX), spécialiste de la dyslexie. Thèmes de recherche : étude des mécanismes d'adaptation et de compensation dans la dyslexie développementale, développement d'outils de dépistage et de diagnostic de la dyslexie, modélisation de la compréhension de l'écrit chez des lecteurs au développement typique et pathologique.

Voir sa page

Stéphanie Ducrot

Chercheure au CNRS, Université d'Aix-Marseille, membre du Labex BLRI, spécialiste de la vision et de la dyslexie.

Voir sa page
Laboratoire

Laboratoire d'Etudes des mécanismes cognitifs (EMC)

Le laboratoire EMC rassemble des spécialistes de l'étude de la cognition humaine sur la question des représentations mentales (symboliques ou non-symboliques) et des substrats neuronaux impliqués dans les émotions, l'attention, le langage, la mémoire et l'action. Les recherches fondamentales et appliquées sont menées auprès de populations normales (enfants, jeunes adultes, adultes âgés), déficitaires (dyslexiques, dysphasiques, sourds) et souffrant de pathologies spécifiques (patients Alzheimer, cérébrolésés, psychiatriques).

Voir son site
Autres articles
Chercheur(s)

Marie Claire Villeval

Directrice de recherche CNRS au sein du Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne et directrice de la plateforme GATE-Lab, spécialiste d’économie comportementale et expérimentale.

Voir sa page
Laboratoire

Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon-Saint-Etienne (GATE LSE)

Le GATE LSE est une unité mixte de recherche (UMR 5824) rattachée au CNRS, aux universités Lyon 1, Lyon 2 et Saint-Etienne, ainsi qu’à l’ENS de Lyon. Le laboratoire mène des travaux relevant de l’économie théorique et de l’économie appliquée. Ils portent sur l’économie comportementale, la théorie des jeux et les choix collectifs, les politiques publiques et l’espace, la macroéconomie, la finance et l’histoire de l’analyse économique. Le GATE LSE possède une plateforme expérimentale de pointe, GATE-LAB, qui permet la réalisation d’une grande variété de protocoles expérimentaux.

Voir son site
Autres articles
Chercheur(s)

Ouria Dkhissi-Benyahya

Chargée de recherche Inserm, membre de l’équipe Chronobiologie et désordres affectifs au sein du Stem Cell and Brain Research Institute (SBRI), à Lyon, Thématique de recherche : rôle des photorécepteurs dans la perception de la lumière circadienne et conséquences de leur suppression sur le fonctionnement de l'oscillateur rétinien, de l'horloge endogène centrale et des horloges périphériques.

Voir sa page
Laboratoire

Institut de recherche cellule souche et cerveau (SBRI)

Le SBRI cherche à définir les caractéristiques du cortex humain, de son développement à l’organisation des réseaux neuronaux qui le composent et rendent possible les fonctions cognitives supérieures. Pour cela, il fait appel à de nombreuses disciplines : biologie cellulaire et moléculaire, neuroanatomie, neurophysiologie, psychophysique, comportement, psychologie expérimentale, neurocomputation, modélisation et robotique. Le SBRI est dirigé par Colette Dehay et Henry Kennedy.

Voir son site
Autres articles
Chercheur(s)

Cyril Couffe

Docteur en psychologie cognitive, Cyril Couffe est Webmaster et Community Manager du site Cortex Mag. Il est également chercheur associé à la Chaire « Talents de la transformation digitale », à Grenoble Ecole de Management. Il s'intéresse en particulier à la cognition des salariés en entreprises et à celle des entrepreneurs.

Voir sa page
Autres articles
Chercheur(s)

Angela Sirigu

Directrice de l’Institut de sciences cognitives (ISC) Marc-Jeannerod, chercheure CNRS en neuropsychologie et neuroscience cognitive, médaille d’argent du CNRS en 2013.

Voir sa page
Laboratoire

Institut des sciences cognitives (ISC) Marc-Jeannerod

L'Institut des sciences cognitives Marc-Jeannerod rassemble six équipes pluridisciplinaires appartenant au CNRS et à l’Université Lyon. Elles travaillent sur le substrat et les mécanismes cérébraux à l'œuvre dans les processus sensoriels et cognitifs allant jusqu'à la cognition sociale. L’objectif est de relier les différents niveaux de compréhension du cerveau et de renforcer les échanges entre avancées conceptuelles fondamentales et défis cliniques.

Voir son site
Autres articles