«Le Cerveau funambule», le nouvel ouvrage de Jean-Philippe Lachaux



Dans son dernier livre, Jean-Philippe Lachaux, directeur de recherches en neurosciences au sein de l’unité Dynamique cérébrale et cognition (CNRL), explique comment apprivoiser son attention.


Dans un monde hyperconnecté qui nous mitraille d’informations et de sollicitations à longueur de journée, l’attention est devenue un véritable enjeu de société. Poursuivant son décryptage du fonctionnement cérébral, Jean-Philippe Lachaux publie un nouveau livre, «Le Cerveau funambule» (Odile Jacob) dans lequel il nous explique comment apprivoiser notre attention, en la restabilisant après chaque distraction, tel un funambule sur un fil. D’exemples concrets en exercices pratiques, il nous apprend à développer notre «sens de l’équilibre attentionnel» pour mieux nous concentrer, quelle que soit notre activité.

Jean-Philippe Lachaux est directeur de recherches en neurosciences cognitives au sein de l’unité Dynamique cérébrale et cognition (Dycog), qui fait partie du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CNRL). Il est l’auteur du «Cerveau attentif» (Odile Jacob), ouvrage publié en 2013 et qui a rencontré un grand succès.

A écouter
> Comprendre et apprivoiser son attention grâce aux neurosciences – La Tête au Carré (France Inter) du 8 septembre 2015.

Lire aussi
> Troubles de l’attention : où en est la recherche en neuroscience ? (dossier)

 

Chercheur(s)

Jean-Philippe Lachaux

Directeur de recherche au sein de l’équipe Dynamique cérébrale et cognition (Dycog) du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), Jean-Philippe Lachaux cherche à « apprivoiser l’attention ». Son objectif est de déduire des neurosciences des pratiques d’entraînement permettant à chacun d’atteindre un état attentionnel optimal. Il est en train de lancer un programme de ce type dans un réseau d’écoles. Il est aussi l’auteur du Cerveau attentif (Odile Jacob, 2011).

Voir sa page

Jean-Philippe Lachaux

Laboratoire

Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL)

Le CNRL rassemble 14 équipes pluridisciplinaires appartenant à l’Inserm, au CNRS et à l’Université Lyon. Elles travaillent sur le substrat neuronal et moléculaire des fonctions cérébrales, des processus sensoriels et moteurs jusqu'à la cognition. L’objectif est de relier les différents niveaux de compréhension du cerveau et de renforcer les échanges entre avancées conceptuelles fondamentales et défis cliniques.

À lire également

Autres articles

Photo : Ivan Shidlovski/123 RF
Le cerveau est-il une machine comme une autre ?

Implanter des électrodes dans le cerveau de soldats pour réduire leur stress, connecter le cerveau aux diverses machines qui nous entourent – ordinateurs, voitures ou consoles de jeu – télécharger notre... […]

Lire la suite ...
Les animaux aussi apprennent de leurs erreursBillion Photos © Shutterstock/Billion Photos
Les animaux aussi apprennent de leurs erreurs

Une récente recension d’études nous en dit plus sur les mécanismes cérébraux impliqués dans l’apprentissage par essai-erreur et la prise de décision chez les primates.... Lire la suite...

Lire la suite ...
« Les cellules souches pluripotentes induites offrent de vastes perspectives sur le plan thérapeutique. »

Spécialiste des cellules souches pluripotentes, Pierre Savatier fait le point sur les avancées de la thérapie cellulaire à base de cellules pluripotentes induites (iPS). ...... Lire la suite...

Lire la suite ...