L’IRM quantitative, une nouvelle méthode pour observer le thalamus


Ce que nous avons retenu de l’actualité des neurosciences de cette quinzaine dans les médias grand public.

À lire également

Autres articles

Nos préférences politiques dépendraient-elles (aussi) de facteurs biologiques ? (©Shutterstock/72westy)
Nos préférences politiques dépendraient-elles (aussi) de facteurs biologiques ?

Des travaux montrent que des lésions ou la stimulation de certaines zones cérébrales peuvent jouer sur les jugements moraux qui sous-tendent les choix politiques. De là à croire que ces derniers ne seraient que le produit d’un déterminisme biologique…... Lire la suite...

Lire la suite ...
Valérie Castellani et son équipe de recherche - Institut NeuroMyoGène de Lyon (photo : ViseeA)
Valérie Castellani : elle a créé son équipe pour rester libre

Portrait de Valérie Castellani, directrice de recherche à l'Institut NeuroMyoGène de Lyon, médaille de l’innovation 2018 du CNRS.... Lire la suite...

Lire la suite ...
Luis Garcia-Larrea, neurobiologiste, spécialiste de la douleur (CRNL, Lyon)
Luis Garcia-Larrea cherche là où ça fait mal

Ce médecin neurobiologiste s’efforce de comprendre comment fonctionne la douleur physique chez l’homme, ouvrant la voie à de nouvelles perspectives thérapeutiques. ... Lire la suite...

Lire la suite ...