Syndrome d'Asperger

Comment les personnes autistes perçoivent le monde

Un flux d’informations sensorielles envahissant, une perception très intense de la réalité : tels sont les mots souvent utilisés par les personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA), spécialement le syndrome d’Asperger, pour parler de leur rapport au monde. Comment expliquer cette particularité ? C’est l’objet de la thèse que mène Laurie-Anne Sapey-Triomphe. Grâce à l’imagerie cérébrale, elle analyse ce qui se passe dans le cerveau des sujets avec TSA pendant qu’ils se livrent à des tâches impliquant la perception. ... Lire la suite...

Entendre à nouveau : mplants auditifs et plasticité cérébrale

Entendre à nouveau : implants auditifs et plasticité cérébrale

Aujourd’hui, la surdité profonde peut être compensée par des implants cochléaires. Pourtant, aussi sophistiquées soient-elles, ces neuroprothèses ne délivrent qu’une information rudimentaire comparée à celle transmise par une oreille fonctionnelle. Comment le cerveau s'adapte-t-il à cette nouvelle situation ? Quelle rééducation orthophonique prodiguer pour permettre aux sujets implantés d’utiliser au mieux ces signaux sonores ? Quels enseignements tirer de ces progrès pour améliorer encore les neuroprothèses auditives ? C’est à ces questions que tente de répondre Pascal Barone, directeur de recherche au sein du laboratoire Cerveau et ...... Lire la suite...

Jean-Claude Ellena, parfumeur de la maison Hermès I AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Olfaction : les maîtres-parfumeurs ont-ils un don ?

Comme Jean-Claude Ellena, le « nez » de la maison Hermès, ils arrivent à convoquer mentalement une odeur qu’ils connaissent en l’absence de tout stimulus. D’où vient le talent des maîtres-parfumeurs ? Jean-Pierre Royet, membre de l’équipe Codage et mémoire olfactive au sein du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), a cherché à répondre à cette question. Avec ses collègues, il a découvert que cette faculté était avant tout une question de travail, mais aussi que l’entrainement développait fortement les aires olfactives. ... Lire la suite...

Ce que la couleur d’une robe dit de notre cerveau

Blanc et or ou bleu et noir ? Si la couleur supposée d’une petite robe rayée a fait le buzz sur les réseaux sociaux fin février, c’est parce qu’elle a mis en évidence une fonction particulière de notre système visuel. Ken Knoblauch, spécialiste de la perception au sein de l’Institut de recherche sur la cellule souche et le cerveau (SBRI), nous explique comment le cerveau fonctionne pour nous donner une image cohérente de la réalité. ... Lire la suite...