Photo : Ivan Shidlovski/123 RF

Le cerveau est-il une machine comme une autre ?

Implanter des électrodes dans le cerveau de soldats pour réduire leur stress, connecter le cerveau aux diverses machines qui nous entourent – ordinateurs, voitures ou consoles de jeu – télécharger notre mémoire sur un serveur… Le développement des NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives) et leur convergence annoncée font émerger, notamment aux Etats-Unis, des projets plus ou moins sérieux. Ils sont pour la plupart portés par des entrepreneurs richissimes qui cherchent à augmenter les performances cognitives de l’homme. Simple bulle engendrée par un marketing futuriste ? C’est l’avis d’Yves Frégnac, directeur de l’Unité de neuroscience, information et complexité (Unic) du... […]

La méditation ralentit-elle le vieillissement du cerveau ?

Oui, si l’on en croit les résultats d’une étude pilote menée par des chercheurs de l’Inserm à Caen et Lyon. En réduisant le stress, l’anxiété, les émotions négatives et les problèmes de sommeil, la méditation ralentirait les changements physiologiques qui conduisent à un déclin des fonctions cognitives. Antoine Lutz (CRNL), qui a participé à cette étude, évoque les perspectives ouvertes par ces résultats. ... Lire la suite...

Quand les neuroscientifiques étudient le cerveau des pratiquants de la méditation de pleine conscience

Comment la méditation agit sur le cerveau

Antoine Lutz a mené les premières études scientifiques consacrées aux effets de la méditation sur l’activité cérébrale. Il nous explique comment cette pratique modifie non seulement le fonctionnement du cerveau mais aussi sa structure. Des résultats qui ouvrent des perspectives cliniques prometteuses, notamment dans le traitement de la douleur et de la dépression. ... Lire la suite...