Vent de fronde sur le Human Brain Project

Il devrait réunir les chercheurs de toutes les disciplines et de tous les pays de l’Union européenne pour tenter de percer les mystères du cerveau. Depuis quelques mois, le Human Brain Project suscite l’inquiétude des neuroscientifiques. A tel point que 150 d’entre eux ont signé, début juillet, une lettre ouverte pour alerter la Commission européenne sur ce qu’ils estiment être une dérive : manque de transparence dans les objectifs et dans la gouvernance, marginalisation de leur discipline… Le dossier de Cortex Mag pour comprendre les enjeux de la controverse. ... Lire la suite...

Human Brain Project : les autres grands projets sur le cerveau

On parle beaucoup du Human Brain Project et du Brain Activity Map Project, son cousin américain. Ces deux initiatives phares pourraient laisser croire que rien n’a été fait jusqu’ici en matière de coopération internationale dans le domaine de la recherche sur le cerveau. Il n’en est rien. Plateforme collaborative, simulateurs performants, unification des données : de nombreux projets d’envergure sont en cours. ... Lire la suite...

Le Human Brain Project : un projet phare de l’Union européenne

Lancé en octobre 2013, le Human Brain Project est porté, depuis l’Ecole polytechnique de Lausanne, par le médiatique Henry Markram, un neuroscientifique controversé. Financé pour moitié par la Commission européenne, son budget dépasse le milliard d’euros. Son objectif : constituer une sorte de « Cern du cerveau » permettant aux chercheurs du monde entier d’intégrer leurs données et de tester leurs hypothèses via un simulateur disposant d’une gigantesque puissance de calcul. ... Lire la suite...

Prévisions : et si nous faisions davantage confiance à notre intuition ?

On nous a appris à nous méfier de nos émotions. Elles nous souffleraient de mauvaises solutions, nous pousseraient à la faute. Mieux vaudrait s’en remettre à notre raison, surtout quand il s’agit de se projeter dans l’avenir. Ce préjugé a été récemment mis à mal par des chercheurs américains qui ont montré que nous aurions intérêt à être plus à l’écoute de notre intuition pour améliorer la qualité de nos prévisions. ... Lire la suite...