Stimulation du nerf vague sur un patient en état végétatif

Angela Sirigu : « La stimulation du nerf vague offre aux patients gravement cérébrolésés une chance de communiquer. »

Plongé depuis quinze ans dans un état végétatif, un homme de 35 ans a recouvré des signes de conscience grâce à la stimulation du nerf vague. Ce résultat, publié le 25 septembre dans la revue Current Biology, a été obtenu par une équipe lyonnaise associant l’Institut des sciences cognitives-Marc-Jeannerod (CNRS - Université de Lyon) et les Hospices civils de Lyon. Co-auteur de l’article et directrice de l’ISC, Angela Sirigu explique la portée de cette avancée. ... Lire la suite...

Jun Wu (premier plan) et Juan Carlos Izpisua Belmonte dans leur labortoire à l'Institut Salk d'études biologiques à La Jolla, en Californie. Ils ont produits les premiers embryons chimère mi-porc mi-humain. © Salk Institute

Chimères animal-humain : l’éclairage de Pierre Savatier

Une équipe de recherche vient de créer des embryons contenant des cellules humaines et porcines. L’objectif à terme est de faire produire des organes humains par des animaux en vue de les greffer à des personnes malades. Spécialiste des cellules souches pluripotentes, Pierre Savatier fait le point sur cette avancée scientifique, sans éluder les questions éthiques qu’elle soulève. ... Lire la suite...

Réparer un jour le cerveau grâce aux cellules souches

Réparer un jour le cerveau grâce aux cellules souches

Jusqu’à une époque récente, on pensait que le cerveau ne pouvait pas se régénérer. La découverte de cellules souches dans certaines régions cérébrales a ouvert de nouveaux horizons. De nombreuses équipes à travers le monde cherchent aujourd’hui à comprendre le fonctionnement de ces cellules avec l’espoir de pouvoir un jour «réparer» le cerveau. Celle d’Olivier Raineteau s’emploie à décoder les signaux qui influencent le devenir des cellules souches du cerveau. ... Lire la suite...

Le cerveau fonctionne-t-il comme un réseau social (@Aimage/123RF)

Notre cerveau fonctionne-t-il comme Facebook ?

Des neurones connectés à des milliers d’autres neurones «amis», des informations qui se diffusent à toute vitesse et «font le buzz» : les réseaux cérébraux seraient-ils organisés comme Facebook, le plus célèbre des réseaux sociaux ? L’analogie est tentante mais elle est erronée à l’échelle du cerveau, nous assurent Henry Kennedy et Loïc Magrou, qui cherchent à caractériser l’organisation et le fonctionnement des réseaux cérébraux. Pour le comprendre, ils nous invitent à plonger dans les mystères de la connectivité du cerveau. ... Lire la suite...

Pierre Savatier (SBRI, Lyon)

Pierre Savatier, le chercheur qui veut maîtriser le pouvoir des cellules souches

Voilà près de trente ans que ce biologiste réputé travaille sur les cellules souches pluripotentes, cellules à partir desquelles se forment tous les organes et les tissus d’un organisme vivant. Récemment récompensé  par l’Académie des sciences pour ses travaux, il fait le point sur les espoirs que suscitent ces super cellules, notamment pour soigner un jour des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson. Mais rappelle aussi la nécessité de soutenir la recherche fondamentale, sans laquelle aucune grande avancée ne peut se faire. ... Lire la suite...