« Nous voulons développer chez les élèves un sens de l’équilibre attentionnel »


Jean-Philippe Lachaux est directeur de recherche à l’Inserm. Il vient de lancer le programme Atol visant à développer en milieu scolaire des ateliers d’apprentissage de l’attention déduits des neurosciences cognitives. Son objectif est d’aider les élèves à développer un « sens de l’équilibre attentionnel » qui leur permette de bien gérer les sources de distraction auxquelles ils sont sans cesse confrontés.


Chercheur(s)

Jean-Philippe Lachaux

Directeur de recherche au sein de l’équipe Eduwell (Neurosciences de l’expérience subjective et entraînement mental) du Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL), Jean-Philippe Lachaux cherche à « apprivoiser l’attention ». Son objectif est de déduire des neurosciences des pratiques d’entraînement permettant à chacun d’atteindre un état attentionnel optimal. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet chez l'éditeur Odile Jacob.

Voir sa page

Jean-Philippe Lachaux

Laboratoire

Centre de recherche en neurosciences de Lyon (CRNL)

Le CNRL rassemble 14 équipes pluridisciplinaires appartenant à l’Inserm, au CNRS et à l’Université Lyon. Elles travaillent sur le substrat neuronal et moléculaire des fonctions cérébrales, des processus sensoriels et moteurs jusqu'à la cognition. L’objectif est de relier les différents niveaux de compréhension du cerveau et de renforcer les échanges entre avancées conceptuelles fondamentales et défis cliniques.

À lire également

Autres articles

Stimuler le cerveau pour traiter les douleurs rebelles
Stimuler le cerveau pour traiter les douleurs rebelles

Quelles solutions proposer aux personnes atteintes de douleurs neuropathiques lorsque les traitements médicamenteux sont sans effet ?  Une équipe du CRNL utilise avec succès la rTMS, une technique de ...... Lire la suite...

Lire la suite ...
George A. Michael veut développer la "criminalistique cognitive" I Croquis d'audience ©Sylvie Guillot, 2003 http://traitsdejustice.bpi.fr/home.php?id=50
George A. Michael enseigne la « criminalistique cognitive »

Enseignant-chercheur en neuropsychologie, George A. Michael mène des travaux sur la cognition des différents acteurs du monde judiciaire : délinquants et criminels, mais aussi témoins, victimes ou experts de la justice.... Lire la suite...

Lire la suite ...
L’histoire des cellules souches

De la découverte des cellules souches adultes par Till et McCulloch en 1961 aux premiers essais thérapeutiques à base de cellules iPS menés actuellement au ...... Lire la suite...

Lire la suite ...